Huile Essentielle Sapin Baumier (Abies Balsamea)

Nom latin : Abies balsamea

Nom français : Sapin baumier

Nom anglais : Balsam Fir

Famille botanique : Pinacée

Origine: Québec, Canada

Parties distillées Branches et aiguilles

Spécificités organoleptiques : Son aspect est limpide avec un arôme résineux légèrement sucré et une note de pamplemousse.

Composants : α et β pinène, limonène, camphène, δ-3-carène, acétate de bornyle.

ORIGINE

 Le sapin baumier est originaire des forêts septentrionales du centre et de l’est de l’Amérique du Nord. Ce conifère de forme pyramidale à feuilles persistantes pousse dans des sols et des climats variés. Comme l’épinette noire, il est très résistant au froid intense des régions du nord. Il peut atteindre jusqu’à 25 m de hauteur et vivre jusqu’à 150 ans. On le reconnait parmi les autres conifères par ses aiguilles plates vert foncé non piquantes et odorantes, dessinées de deux raies blanches en dessous. Les vésicules de l’écorce contiennent une résine visqueuse et collante nommée gomme de sapin ou baume blanc du Canada ou encore, térébenthine du Canada.

HISTOIRE

 De nombreux usages des conifères chez les Premières Nations sont répertoriés dans la littérature. Les nations autochtones, les sœurs de la Providence ou encore la célèbre Hildegarde von Bingen, se servaient d’un baume de sapin pour soigner les coupures, les ulcères, les rhumatismes, les douleurs aux reins, les affections respiratoires chroniques ou comme tonic. Ce baume du Canada est antiscorbutique. L’écorce était aussi très utilisée par les Premières Nations en décoction ou en infusion pour des problèmes internes tels que la tuberculose ou la diarrhée. Les Ojibwas portaient à ébullition deux fois la résine additionnée de suif ou de graisse pour en fabriquer un brai et colmater leur canoë. Les Européens se servaient de la gomme de sapin en optique pour coller les lentilles d’objectifs grâce à sa grande qualité de transparence.

 Le sapin baumier est l’arbre de Noël emblématique de nombreux Occidentaux. Tout au début de l’hiver canadien, son parfum résineux légèrement sucré avec sa petite note de pamplemousse déborde de bonheur et de chaleur dans les maisons lors des festivités dans la période du temps des fêtes.

Bienfaits thérapeutiques de l’huile essentielle

L’huile essentielle de sapin baumier, tout comme l’épinette noire ou le pin sylvestre, augmente le métabolisme énergétique et stimule l’organisme. Elle est particulièrement intéressante pour stopper l’évolution d’un rhume, tonifier les surrénales (bouffées de chaleur), soulager les rhumatismes et douleurs articulaires. En diffusion, c’est un bon antiseptique aérien au parfum balsamique réconfortant. Elle aide à libérer le stress et les cas de dépression.

PhysiQUE

  • Système circulatoire : lymphotonique.
  • Système endocrinien : cortisone mimétique, équilibrante, tonique des surrénales.
  • Système immunitaire : antibactérienne, antiseptique hivernal, antivirale, antiparasitaire, vermifuge, antifongique, immunostimulant rapide et marqué, bacille de Koch..
  • Système respiratoire : décongestionnant pulmonaire par action exocrinostimulante et lymphotonique, antispasmodique bronchique.
  • Système nerveux : analgésique, irrigation stimulante du cerveau, relaxante : favorise le sommeil, antispasmodique, calme le cerveau abdominal et système nerveux central.
  • Système ostéo-articulaire : anti-inflammatoire, analgésique, antalgique, décongestionnant, anti-arthrosique.

PsychiQUE

  • Psycho tonifiante
  • Augmente la capacité de concentration
  • Favorise le raisonnement logique
  • Stimule le mental
  • Augmente la résistance psychique

Usages thérapeutiques : rhinite, bronchite, dyspnée, sinusite, aérophagie, antiparasitaire (ascaridioses), rhumatisme, arthrose, cellulite, crampes, fatigue, asthénie, purifie l’air.

Contre-indications : Aucune, aux doses physiologiques. Les huiles essentielles de conifères peuvent irriter la peau si elles sont oxydées.

Recommandations : Les huiles essentielles sont merveilleuses pour le bien-être des humains, des animaux, des insectes et des plantes. Il existe de nombreux livres qui traitent de l’aromathérapie et il convient de s’y référer pour un usage adéquat et en toute sécurité. Nous vous recommandons également de consulter un professionnel en aromathérapie qui saura cibler les groupements biochimiques et les molécules aromatiques des huiles essentielles et ainsi augmenter l’efficacité de vos soins.
Il est recommandé d’entreposer les huiles essentielles dans un endroit frais et sec, à l’abri de la lumière et de l’air.

VIDEOS

APRC Balsam Fir Production

Straight From the Source Balsam Fir-APRC

Références

  • Festy Danièle, Ma bible des huiles essentielles, Guide complet d’aromathérapie, Montréal, Éditions Caractère, 2009.
  • Site officiel : Ressources naturelles Canada.
  • Franchomme, P., Jollois, R,. Pénoël, D., L’aromathérapie exactement, Encyclopédie de l’utilisation thérapeutique des huiles essentielles, fondements, démonstration, illustration et applications d’une science médicale naturelle, Bayeux, Éditions Roger Jollois, 2001. Hydrosols : The Next Aromatherapy, 2001.
  • http://www.wikiphyto.org
  • Frère Marie-Victorin, Rouleau Ernest, Brouillet Luc et collaborateurs, Flore laurentienne 3e édition, Gaëtan Morin Éditeur ltée, 2002.
  • Moerman Daniel E., Native American Ethnobotany, Timber Press, Portland, Oregon, 1998.
  • Mathieu Jacques, L’annedda, l’arbre de vie, Québec, Les Éditions du Septentrion, Les cahiers du Septentrion, 2009.

 

Stay informed

Follow us on our social networks

140, rue de la Cogénéraion, Chapais, Quebec, Canada G0W 1H0   •  Tel. :+1 514 910-1812